Uncategorized

La pensée naturelle et l’hypothèse de la polyphasie cognitive

Dans son travail sur les représentations  sociales de la psychanalyse, Moscovici a trouvé trois observations troublantes à propos de la pensée naturelle : (a) Les participants dans cette étude utilisent leur intelligence concret au lieu l’intelligence abstrait, (b)  La pensée d’adulte implique les éléments de la pensée enfantine ; une sorte de globalisme ou syncrétisme, dirait Piaget, (c) Le même individu emploie une pluralité de styles de pensée.

Ces observations conduisent Moscovici à concevoir une hypothèse qu’il nomme la polyphasie cognitive. Il s’agit d’un état où plusieurs modalités différentes de pensée et de connaissances coexistent simultanément chez un individu ou un groupe social. Le même individu peut avoir une perspective moderne sur certaines choses mais traditionnelle sur d’autres. Il peut adopter des points de vue scientifiques en pratiquant toujours des rituels. Un scientifique par exemple n’est pas entièrement absorbé par la pensée scientifique. Il peut être aussi un credo religieux, consulte l’horoscope et développe certaine idée raciste (p.251, 2013).

Veuillez trouver la suite de cet article ici 😉

0 comments on “La pensée naturelle et l’hypothèse de la polyphasie cognitive

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: